Des milliers de voitures quittent simultanément Jarry par la Voie verte, cette sortie de la zone industrielle est difficile, car la départementale 32(D32) devient plus étroite  sur cette portion, elle   passe de 2 à 1 voie, sans oublier des voies supplémentaires qui s’y insèrent avant d’arriver au rond-point  de La Jaille

3 nouvelles bretelles

De façon concomitante, de nombreuses voitures convergent vers l’échangeur de La Jaille par plusieurs axes routiers importants :

  • échangeur de fond Sarail RN 11
  • sortie de la brettelle de la jaille RN1
  • bretelle d’accès au groupe scolaire saint-joseph de Cluny
  • brettelle d’accès RSMA et Semsamar

Aux heures de pointe, il se forme un embouteillage qui commence de ce rond-point et se poursuit sur la RN1, provoquant de gros ralentissements sur cette voie stratégique du pays.

Le Conseil Régional a missionné les Routes de Guadeloupe afin de réduire considérablement ce désordre routier.

L’objectif de ces travaux est de fluidifier les échanges à ce rond-point en permettant aux automobilistes qui n’ont pas l’obligation d’enter à Jarry, d’éviter de passer par cet échangeur. Ainsi le nombre de véhicules empruntant ce giratoire sera considérablement réduit.

   Plan des chantiers du giratoire de La Jaille

Cette opération se déroulera en 3 phases :

  • création de la bretelle qui permettra de se diriger directement vers Basse-Terre(RN1),
  • extensions de la bretelle de sortie de la RN 1, reprise de la chaussée et des croisements du boulevard des armées, et création d’une nouvelle voie permettant d’éviter le rond-point de la jaille et de se diriger directement vers Fond Sarail,
  • créations d’une nouvelle voie permettant au x véhicules arrivant de Fond Sarail d’éviter le rond-point de la jaille et d’emprunter directement la RN 1 en direction de Basse-Terre.

La durée des travaux est estimée à 2 ans