Etudes

Les grands axes d’études d’ingénierie développés actuellement sont :

–    L’amélioration de la sécurité des itinéraires par la réalisation d’aménagements divers (création d’accotements, dispositifs de réduction de vitesse, confortements de talus, …).

–    La préservation du patrimoine routier (réparation et renforcement des chaussées afin de pallier les augmentations de charges, entretien et réparation des ouvrages d’art, …).

–    La mise en place de systèmes d’informations aux usagers leur permettant de choisir des alternatives aux zones les plus encombrées.

–    L’amélioration et l’embellissement du paysage routier.

Projets

Une fréquentation routière en hausse

La fréquentation routière augmente fortement et de manière globale sur tout le territoire de Guadeloupe. A titre d’exemple, la fréquentation sur la Rocade de Pointe-à-Pitre a plus que doublé en 15 ans. Ainsi, de 45 000 véhicules/jour empruntant le pont de la Gabarre en 1992, on enregistre plus de 90 000 véhicules/jour en 2007. Le pont de l’Alliance, ouvert à la circulation depuis 1997, enregistre quant à lui un trafic de plus de 45 000 véhicules/jour en 2007.On estime que le trafic entre la Grande-Terre et la Basse-Terre a triplé en 15 ans.

C’est pourquoi les projets en phase d’élaboration portent sur les thèmes suivants :

–    La conception d’outils de connaissance et de gestion dynamique du trafic tels que des systèmes d’information géographique et routière. Ces outils seront alimentés par des dispositifs de mesures routières (compteurs, balises,…) auxquelles participeront les cinq Agences et les entreprises privées pilotées par Routes de Guadeloupe.

–    La mise en oeuvre d’outils modernes de communication sur le trafic routier. Cette opération permet la mise en ligne d’un traficolor : un outil graphique dynamique d’information du grand public.

–    L’élaboration d’un système de guidage à l’aide de panneaux à messages variables, localisés en des points stratégiques. Cette signalisation avertira les usagers en un coup d’oeil sur les itinéraires à éviter et sur les durées estimées des embouteillages.