A partir de 1765, à l’aide d’une embarcation, appelée « gabarre », chaloupe pouvant contenir de sept à huit chevaux avec leurs cavaliers et autant de cavaliers à pied tirée le long de câbles par des bras d’hommes.

Des naufrages ayant entraîné des morts, un pont flottant est mis en place en 1806, appelé « pont de la Gabarre » ou « pont de l’Union ». En 1929 est construit le pont de la Gabarre, conçue par l’ingénieur guadeloupéen Louis Douldat et réalisée par les ateliers Eiffel.

Doté d’une seule voie, il s’avère rapidement insuffisant et, dans les années 1950, le pont est remplacé par un pont double situé à quelques mètres au nord, avant de passer à six voies pour faire face aux problèmes de circulation. L’ancien pont à une voie est depuis réservé à l’usage des piétons et cyclistes.

Le pont de la Gabarre, Permet de relier les communes des Abymes sur Grande-Terre à Baie-Mahault sur Basse-Terre en franchissant la Rivière Salée c’est l’un des deux pont avec celui  de l’alliance qui permettent la circulation automobile entre les deux îles de Grande-Terre et de Basse-Terre ; il  est emprunté par la RN1.

La circulation sur le pont est estimée à 100 000 véhicules par jour

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com